++++++++Programme 2018+++++++++


Thierry Le Saëc, exposition solo

La poétique du trait

Du 30 mars au 1 mai 2018

 

Thierry Le Saëc est un artiste qui conduit une œuvre polymorphe avec une exigence de tous les instants.

 

Son travail éditorial en rend compte, et le propulse dans l’excellence de la production bibliophilique contemporaine.

 

Son travail graphique, que ce soit en gravure ou en peinture, sur papier ou sur toile, témoigne des mêmes qualités.

 

Son langage graphique, hors de tout champ narratif ou anecdotique, se concentre sur deux éléments que sont le point et la ligne. L’artiste propose une exploration du présent à travers une trace en constant devenir, entre passé et futur. Il se tient sur cette ligne de crête subtile et frémissante et joue avec les équilibres, les points de rupture afin de restituer la vibration de chaque instant.

 

L’exposition mettra à l’honneur le livre d’artiste «  Imago Ignota », réalisé sur des poèmes de Daniel Kay avec des interventions plastiques de Thierry Le Saëc, publié aux Éditions de la Canopée par l’artiste lui-même.

 


ZEVACO  Collection C.Peugeot

Hors les murs, centre Christiane Peugeot Paris

Exposition d'une partie des collections privées de Christiane Peugeot concernant l'oeuvre de l'artiste Xavier Zevaco. Un catalogue sera présenté pour l'évènement.


Andreas Scholz, exposition solo

Mémoires fragmentées

Du 4 mai au 3 juin 2018

 

« MÉMOIRES FRAGMENTÉES »

 

Dans la continuité de son travail en peinture sur photographies, Andreas Scholz revisite ses sujets de prédilection dans des compositions fragmentées sur panneaux de bois.

Ses réflexions et recherches sur la Mémoire et l’Histoire l’amènent inévitablement à poser ces deux questions de l’effacement et du recouvrement. Dans cette nouvelle série, c’est par la matière qu’il parvient à reconstituer des traces d’une information identifiable, tandis que la couleur, inexorablement efface ce qui a été.

L’exposition présentera le livre d’artiste « L’ancien règne » qu’il a réalisé avec le poète Michel Houellebecq aux Éditions du Bourdaric en 2013.


Bang Hai Ja & Claude Viallat avec François Cheng

Vide et plein

Du 20 juin au 29 juillet 2018

 

« Vide et plein »

 

Depuis la sortie en 1979 de son livre « Vide et plein », François Cheng a certainement posé les bases d’une rencontre possible entre la pensée sino-orientale et celle de l’Occident. Quarante ans plus tard, ce petit essai est devenu un véritable livre de poche pour de très nombreux artistes, et a lentement mais sûrement élargi notre regard.

Réunir Claude Viallat et Bang Hai Ja par la poésie de François Cheng est la confirmation que l’accueil d’une forme de pensée étrangère est gage d'un puissant renouvellement.

Chacun des deux artistes aborde à sa manière les notions de vide et de plein, de trace, de lumière et d’énergie, concrétisant ainsi un équilibre entre la part universelle et la part individuelle de toute création.

En plus des œuvres présentées, seront exposés les deux livres d’artiste réalisés par Claude Viallat et Bang Hai Ja avec le poète François Cheng, aux Éditions du Bourdaric en 2017.

 


Alexandre Hollan & Yzo avec Jean Gabriel Cosculluela.

Racines

Du 3 août au 2 septembre 2018

 

«  RACINES »

 

 

 

 « Je me rends compte qu’il ne faut pas trop regarder pour voir… ».

Voilà une considération par laquelle Alexandre Hollan nous ouvre les portes de son travail. Un travail qui s’établit dans la nature, au contact des arbres dont il cherche à ressentir la présence, la vie silencieuse. Les racines sont la face cachée de ces arbres, celle que  l’on ne peut regarder, mais aussi celle  par laquelle s’activent les énergies.

 

En ce point précis réside le lien avec le travail de Yzo qui voit dans les racines le symbole des pouvoirs résiliants inhérents à la Nature. Le monde des racines s’active en expansion et en colonisation dans la vie sous-terraine, pour nous offrir le spectacle si singulier des arbres.

 

Alexandre Hollan et Yzo ont tous deux participé au livre d’artiste « Épeler l’arbre », sur un poème de Jean Gabriel Cosculluela, qui sera présenté lors de cette exposition-installation.

 

     

       


Mireille Fulpius, exposition solo

Encres de lumière

Du 5 au 30 septembre 2018

 

«  Encres de lumière »

 

 

 

 

 

La lumière a été pendant de nombreuses années le bain naturel des œuvres de Mireille Fulpius. Développées en pleine nature, ses installations, parfois gigantesques, ont vibré de jour comme de nuit à l’impact des rayonnements cosmiques.

 

Son intérêt pour l’encre est venu plus tardivement, avec son travail de collecte d’empreintes d’arbres ou de rochers.

 

Depuis quelques temps, dans le foisonnement de ses recherches d’atelier, l’artiste a développé une pratique plus intimiste, loin de l’idée du Land-Art, puisqu’il s’agit de décliner l’encre sur le papier.

 

Seulement Mireille Fulpius n’a pas renoncé à son sens inné de l’installation et des trouvailles techniques…

 

Comme Fabienne Verdier réinvente son matériel  calligraphique, Mireille Fulpius met au point ses propres outils pour explorer de manière totalement inédite les qualités d'une centaine d’encres de chine.

 

C’est précisément ces œuvres lumineuses de matières et de transparences qui rayonnent dans cette exposition de fin d’été.

 

 

 

 

 


Sylvère exposition solo

L'arpenteur des garrigues

Du 12 octobre au 4 novembre 2018

 

 

Parlant de l’artiste Sylvère, Michel Butor disait : « L’arpenteur tire son cordeau sur les garrigues de l’enfance ». 

 

Voilà toute la science du poète qui photographie en quelques mots l’âme de l’artiste, nous dévoile un personnage improbable, une sorte d’archéologue de l’imaginaire, capable de fouiller et de restituer inlassablement toutes sortes de traces, balayant le spectre complet de tous les âges de l’humanité.

 

Le travail de Sylvère sera présenté avec un ensemble de livres d’artiste réalisés en collaboration avec le poète René Pons, tous parus aux Éditions de Rivières.

 



++++++++Programme 2019+++++++++


Marie Noëlle Leppens


Cécile Bouvarel


Franck Chalendard