++++++++Programme 2019+++++++++



ValérieCrausaz & Melanie Jane Bide    avec Régine Detambel

Mélèze

 

"Mélèze"

 

La poésie de Régine Detambel a été à l’origine de cette réunion d’artistes. Cette exposition présentera deux des quatre plasticiennes conviées au projet «  Mélèze ».

Valérie Crausaz et Melanie Jane Bide sont sorties des Beaux-Arts de Nîmes avec la conviction de devoir conduire une œuvre hors cadre institutionnel pour tendre à l’authenticité et trouver leur esthétique propre.

Qu’on se trouve aux frontières de l’art brut avec V. Crausaz ou à celles de l’abstraction avec M. Jane Bide, voilà une invitation à découvrir deux œuvres lumineuses.


Michèle Caranove & Natasha Krenbol  avec Nimrod

Le blues du Baobab

 

 

Le blues du baobab

 

  

La figuration se trouve au cœur du travail de ces deux artistes, Michèle Caranove et Natasha Krenbol, dont les œuvres pourtant n’ont pas de parenté stylistique ou esthétique particulière.

C’est grâce à la poésie de Nimrod, par l’évocation de l’Afrique, de la nature, de la musique ou de la danse que la présentation commune de leur travail devient pertinente, et autorise, par ce filtre de lecture particulier, à multiplier les connivences.


Cécile Bouvarel & Marie Noëlle Leppens avec Gabrielle Althen

Terres de liberté

 

 

Terres de liberté

 

   

Tandis que l’une, Marie Noëlle Leppens travaille dans la masse, à construire des formes architecturales qui jouent avec les équilibres, Cécile Bouvarel explore l’art ancestral de la mosaïque à l’échelle des fragments de matière et le renouvelle avec une grande originalité.

Voici deux artistes expérimentées qui portent haut des techniques traditionnellement artisanales et cultivent leur art avec rigueur, exigence et talent.

Deux univers liés à la poésie de Gabrielle Althen.


Noël Dolla                                           avec François Cheng

Mes fleurs du mal

 

Mes fleurs du mal

 

 

Membre du groupe Supports-Surfaces, Noël Dolla affirme peindre dans l’ « Esprit de l’asbtraction » depuis 1967.

La galerie du Bourdaric présente des œuvres confidentielles et pour la plupart inédites de l’artiste, tant il est rare de voir ses œuvres sur papier en exposition.

La série «  Sniper, 13 mai 2018 » décrite comme ses Fleurs du mal  renvoie à la violence qui a déchirée la vie de nombreux jeunes palestiniens lors des journées du grand retour et du jour de l’installation de l’Ambassade américaine à Jérusalem.

Noël Dolla a également participé au projet « Nostalgie de la rondeur » avec François Cheng, livre qui sera présenté lors de cette exposition.


Emanuelle Rey & Alexandre Hollan   avec Charles Juliet

Journal...

 

 

Journal

 

La vie du poète Charles Juliet est constituée de rencontres artistiques fortes ( Bram Van Velde, Pierre Soulages, Bang Hai Ja, Fabienne Verdier…) dont on a témoignage au travers d’ écrits

( dialogues, journaux…) ou dans des expositions dédiées.

Emanuelle Rey connaît Charles Juliet depuis fort longtemps, mais elle reste pourtant si l’on peut dire, la benjamine de tous ces artistes rencontrés. Ce qui nourrit sa complicité ancienne avec le poète sera dévoilé, ou plutôt suggéré dans les œuvres et le livre d’artiste présenté à cette occasion.


Biennale de RODEZ

Novembre 2019


Salon Pages Paris

Novembre 2019